Fairy Tail Dimension



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Newbie


× Date d'inscription : 03/11/2016
× Messages : 2
× Âge du Perso : 28 ans
× Rang du Perso : Noob
× Puissance Magique : 1
× Magie(s) : Aucune
× Jewels : 41025

MessageSujet: Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...   Dim 6 Nov - 15:59



Delico Pavel




Infos générales

Nom : Pavel
Prénom : Delico Descir
Âge : 28 ans.
Rang souhaité : A (vous de voir *sors*)
Avatar :Noctis Lucis Caelum - Final Fantasy XV
Magie utilisée : Magie des Liens Vivants
Guilde : Emerald Deer
Phrase favorite : Suffit de faire un effort.

----------

Ton pseudo, à toi, derrière l'écran ? Appelez moi Nono :3
Comment as-tu connu le forum ? PRD
Comment trouves-tu le forum ? Vous êtes franchement attachants XD
Un mot pour la fin ? METTEZ DES SMILEYS REUIHZIEJFEUAHYRF


Description physique

_Tout de suite l'épisode spécial et tant attendu de « Mon Physique Dévoilé », je sais que vous l'avez rêvé mes chères et le voilà ! Je vous en prie, un tonnerre d'applaudissement pour notre invité du jour : Delicoooooo !
Une ombre glissa sur les murs, accompagnée d'un courant d'air glacial, insensible aux cris, sifflements et applaudissements : pièces de l'ovation d'un public à voix féminine. Tout vêtu de noir, l'interpellé s'arrêta pour daigner un regard froid à ces figurantes générant un bruit exaspérant. Par ces pupilles glacées il intima le silence avant de se caler dans le fauteuil lui étant destiné. Son bras blanc neige se posa sur le cuir neuf de son siège, il releva sa jambe droite perpendiculairement à l'autre, souleva sa tête vers l'extravagant présentateur, et, après un soupir d'auto-encouragement, lui accorda son plus beau regard lassé.
_Sois le bienvenu ! Et bieeeeeen nous connaissons tous le principe de l'émission ! Vous êtes prêtes mi ladies ? Et vous Delico ? Commençons !
La main gantée du présentateur plongea dans une sphère transparente, pleine à craquer de petits papiers pliés en quatre. Simulant un suspense insoutenable, il finit par ressortir sa main, brandissant le nom d'une des spectatrices. Des murmures et gloussements parcoururent en vagues l'assemblée, ce qui valu un soupir et levé de yeux au ciel au mage. L'heureuse élue fut rapidement trouvée, on lui lança un micro. Sa petite voix tremblait d'émotion, elle bafouilla un peu avant de se lancer,
_M... Monsieur Pável... Com... Ah... hum... Combien mesurez vous ?
L'intéressé releva un sourcil. Ah ! Quelle question ! La vérité était qu'il n'était pas aussi grand que la plupart des autres représentant de la gente masculine de sa guilde, et que sa fierté prenait un coup à devoir lever les yeux pour parler à d'autres. Nous commencions donc avec un complexe. Bien bien. Comme pour en rajouter, le présentateur le fit se lever afin que la réponse soit plus percutante. Les semelles rouges et épaisses de ces bottes noires devaient bien lui faire grâce de deux ou trois centimètres, malheureusement le sort de vérité posé sur sa langue n'épargnait aucun complexe.
_Un mètre soixante-dix-sept.
Et ce fut tout, sujet clos.

Les questions suivantes passèrent plus vite,
_Et hum... De quelle couleur sont vos yeux ?
Définitivement, Delico n'était pas un homme en mesure de comprendre l'importance capitale de sa réponse.
_Bleu des mers du sud. ironisa t-il en luttant pour que le présentateur ne fisse pas une comparaison en direct d'une carte postale et de ses pupilles si froides. Le bleu se change en rouge lorsque j'utilise mon pouvoir.
_Eh m'sieur vous pouvez nous montrer vos muscles ?
_Non.

On ne dit pas non à un présentateur. C'est ainsi que Delico se retrouva à cacher son malaise derrière un masque de froideur agressive tandis qu'il retirait sa veste noire lui descendant jusqu'aux genoux.... et ce silence tendu devint une torture alors qu'il se débarrassait de son tee-shirt. On ne peut pas tous être exhibitionniste. C'est ainsi que ces demoiselles purent réviser la définition d'un corps entretenu avec circonspection. Un corps couturé de nombreuses cicatrices tenues comme preuves de son expérience, néanmoins ce qui ressortait le plus était bien son torse ferme, les lignes de son corps bien dessinées... bref, oui, on pourrait en faire un tableau.
_Vos cheveux, c'est une couleur naturelle ? C'est qui vot' coiffeur ? Vous utilisez des produits spéciaux ?
Son expiration fut comme un soupir d'exaspération face à tant de superficialité. Il prit néanmoins le temps de mouvoir son regard en direction de la jeune fille afin d'avoir la décence de la regarder alors qu'elle le questionnait.  
_Oui. Ma main. Non.
Ce noir plus intense que le marbre, ces mèches lisses, brillantes, relevées en piques encadrant son visage... Sa tignasse n'était rien d'exceptionnel si ce n'était qu'un simple trait héréditaire dont-il était fier.

_Vous avez vraiment vingt-huit ans ? On vous a jeté un sort ?
On fixait alors son regard immobile, on l'aurait crû impassible.... quand s'échappa et résonna dans la salle le son crissant d'un grincement de dent : agacé. Il était vrai que d'un certain angle, son visage prenait parfois les allures de celui d'un pré-pubère épargné par une invasion de mini volcan répugnant. De plus, sa taille n'arrangeait pas les choses. Et ça Delico le sait encore. Remarquant qu'il était peu conseillé d'insister sur cette question, on enchaîna.

_Où se trouve l'insigne d'Emerald Deer ?
Presque trop belle pour être vraie...  L'ombre d'un sourire fier planant sur son visage, l'homme pencha un peu la tête, dégagea quelques mèches de cheveux, et tous purent voir l'insigne d'Emerald Deer imprimé d'une encre noire sur le côté gauche de son cou. Cet insigne était là depuis longtemps, et resterait sûrement jusqu'à la mort du mage : au dessus de ses défauts on lui reconnaissait tout de même un côté loyal.

_Eh m'sieur une dernière question ?
Toujours aussi intéressé par les choses se déroulant autour de lui, ses sourcils se levèrent, et bien, si c'était la dernière : Qu'on en finisse. Il fit un geste futile de la main pour lui faire signe de poursuivre,

_Elle mesure combien vot' tuuuuut

Ses lèvres esquissèrent son plus charmant sourire carnassier.


Description mentale

'Pour commencer' est ce genre d'expression que l'on voit souvent s'évader des lèvres de Delico. S'ensuit un discours clair, simple et précis, trahissant son trait de caractère méthodique. Face à n'importe quelle situation, n'importe quelle difficulté, il analyse, dissèque le problème tout entier de ses yeux et de son esprit, et enfin, il établit un algorithme imparable pour palier au problème. Pas à pas. Pièce par pièce. Il fait les choses dans l'ordre dans lequel il les a placées. Ainsi Delico est quelqu'un qui agit à son propre rythme, il ne subit aucune pression extérieure et envoie balader n'importe qui susceptible de désynchroniser ce bel orchestre qu'il dirige. Attention, n'imaginez pas qu'il est lent et passif. Au contraire, doté d'un esprit vif, dangereusement assortis à son regard acéré, il porte en horreur l'idée d'inactivité. Si ces mots n'étaient pas trop beaux pour lui, nous dirions qu'il est passionné et engagé. Perfectionniste, Delico n'a pas peur de trimer dur si c'est pour atteindre les objectifs ambitieux qu'il s'est fixé. Lorsqu'il aime quelque chose en particulier, il cherchera à être le meilleur dans ce domaine. Et si pour nous la vie nous semble injuste, il semblerait bien, que, de loin, elle ait gâté ce génie.

Ensuite, il est bon de savoir qu'il n'est pas aussi froid qu'il désire en avoir l'air. S'il nous toise, l'air hautain, c'est pour jauger. Il est comme ça, curieux. Insidieusement curieux. Fort heureusement, si après avoir analysé, il porte un jugement, il garde ses idées pour lui-même. Passé ce premier regard glacial, il arbore une indifférence imperturbable, quoi que nous soyons, nous ne sommes jamais trop étrange, trop étonnant. Tout comme il prend les événements comme ils sont, il nous prendra comme nous sommes sans reproche, sans jamais demander aucun changement. Cette attention particulière est certes masquée sous ses phrases crues, mais voilà une des rares qualités de Delico : Sa tolérance.

Malgré tout, tolérance ne va pas systématiquement de paire avec soumission et après quelques entrevues, le caractère au sang-chaud de Delico se fait vite deviner. Il n'est pas à attendre la fin de sa journée pour éclater sa rage chez lui, s'il ne supporte pas une chose, il le fera savoir et se fera bien entendre. En effet malgré tout, c'est bien une autorité naturelle qui émane de lui, la bienveillance que sa fierté masque légitimant à nos yeux toute décision ou ordre de sa part. La coercition est un moyen qui ne lui est, néanmoins, en aucun cas inconnu. Comprenons que nous parlons là non pas d'un homme avec un bon-fond dissimulé, mais d'un mage alliant nord et sud de la manière la plus paradoxale possible.

De plus, parallèle à son sérieux, il y a la malice de Delico. Il n'est pas réellement aussi responsable et coincé qu'il en a l'air et les membres de sa guilde lui connaissent ce doux sourire mutin qui plane sur ses lèvres à certaines heures... En effet, responsables de quelques coups pendables, quelques rires éclatants, gloussements outrés et sourires évocateurs, lorsqu'on le connaît un peu, on en vient vite à se demander si c'était bien le même homme qui était là, il y a une heure, à faire tout un discours fastidieux sur l'importance de la rigueur. C'est sûrement dans ces moments-là que peut se discerner le mieux le côté chaleureux de Delico. En effet, sa froideur n'est pas dûe qu'à son sérieux mais aussi à sa fierté, en conséquence, lorsque cette dernière fait mine de s'effacer un peu, nous voilà avec cet homme dynamique, taquin et soucieux de ses compagnons. Aaah... Plus compliqué que les femmes pensons nous ? La vérité est que Delico donne à penser qu'il est un funambule dansant sur le fil d'un caractère bifurquant à chaque mètre. Malheureusement, ces aiguillages ne mènent pas qu'à des plans minutieux ou des éclats de rires. Non.

Pour découvrir une énième raison de la froideur et l'apparence distante de cet homme, explorons ce trait de sa psychologie inquiétant qu'est sa crise de démence chronique. Peu importe sa provenance, Delico en souffre. Harcelé par les mêmes voix, hantés par les mêmes visions, les périodes où le mage hallucine totalement peuvent être effrayantes pour qui n'a jamais été prévenu. Clairement, il nage en plein délire. La raison ne trouve plus sa place quand des ongles imaginaires lui lacèrent les bras, quand des monstres invisibles apparaissent, quand des voix sourdes hurlent à plein poumons. Le mage peine à distinguer illusions de réalité, car pour lui tout est si tangible qu'il ne vous trouverait qu'inconscient de ne pas réagir. Cela l'isole, que ce soit pour ne pas blesser involontairement quelqu'un, à cause de sa honte, ou sa rancœur, étrange rancœur mais pourtant purement humaine. Comment ne pas en vouloir aux gens de ne pas nous comprendre ? Comment ne pas en vouloir à ceux qui nous font nous sentir seul ? C'est idiot, certes, mais très humain. Voilà donc une nouvelle fois pourquoi Delico est un solitaire à défaut d'être asocial.

Attention à ne pas penser qu'il est isolé malgré lui. Delico n'est pas à plaindre. L'excellence qu'il vise le soumet à des heures de travail acharné, la précision qu'il exige l'oblige à une sévérité dure, mais le mage peut aussi être cruel à bien des égards,  et ça rien ne semble le forcer à fonctionner ainsi. Avec un sacré manque de scrupules, il possède un effrayant pragmatisme. Marcher sur les autres pour atteindre son but n'est qu'une formalité, écouter le son des os crisser sous ses pas ne le fait pas frissonner, les abominables dilemmes moraux que le destin place parfois sur la route ne le retiennent que dix minutes. Son secret ? Pável obéit consciencieusement à chacune de ses propres règles. Heureusement ces horreurs ne sont pas gratuites, c'est justement pourquoi Delico se soucie du bien fondé de ses actes. Ses motivations sont principalement la protection et l'évolution de sa guilde. En fin de compte, il est bien trop fier pour l'admettre et c'est pourquoi son subconscient se charge de le trahir, mais Delico est capable d'aimer passionnément, il a bon prôner l'objectivité absolue, son cœur sait reconnaître qu'est ce qu'il doit à qui. Le mage a le potentiel de perdre toute les réalités, sa seule ancre ? Emerald Deer.



Histoire

Racontez l'histoire de votre personnage en au moins 15 lignes.


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Newbie


× Date d'inscription : 03/11/2016
× Messages : 2
× Âge du Perso : 28 ans
× Rang du Perso : Noob
× Puissance Magique : 1
× Magie(s) : Aucune
× Jewels : 41025

MessageSujet: Re: Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...   Lun 7 Nov - 19:15

Merci bien jeune fille =) Promis je ferrais gaffe x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The Cow-Boy
Admin


× Date d'inscription : 05/10/2016
× Age : 22
× Sexe : Masculin
× Messages : 318
× Âge du Perso : 25 ans
× Réputation : 0
× Rang du Perso : A
× Puissance Magique : 1500
× Magie(s) : Fire Magic
× Jewels : 285189
The Cow-BoyAdmin

MessageSujet: Re: Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...   Mar 15 Nov - 18:40

Yo Delico, des nouvelles ? Il te reste encore quelques jours pour finir ta fiche avant qu'elle ne soit archivée x)

Hésite pas à en faire la demande si tu as besoin d'un délai supplémentaire !

_________________


Colt - #FB4545
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytaildimension.forumactif.com/t30-pour-quelques-jewels-de-plus-fini http://fairytaildimension.forumactif.com/t11-the-cow-boy-done



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pavel + Nos liens se dispersent, sans vraies raisons...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le choix de Daniel Rouzier est rejeté par la chambre basse
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Dimension :: Avant toute chose :: Présentations :: Présentations archivées-
Sauter vers: