Fairy Tail Dimension



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Divine Comédie | Solo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Mage de Fairy Tail


× Date d'inscription : 02/11/2016
× Sexe : Masculin
× Messages : 24
× Âge du Perso : 16 ans
× Rang du Perso : B
× Puissance Magique : 1150
× Magie(s) : Dragon Slayer de Foudre
× Jewels : 187600
Mage de Fairy Tail

MessageSujet: Une Divine Comédie | Solo.   Jeu 3 Nov - 19:56



 
Une Divine Comédie


Le soleil venait juste de pointer le bout de son nez, que Taiki s'était déjà levé pour se préparer pour cette nouvelle journée qui s'annonçait au-dessus de la modeste ville de Magnolia. Pourquoi devait-il toujours aussi tôt pour une journée qui n'annonçait rien de particulier ? Il s'agit d'une habitude, bonne ou mauvaise à vous de choisir, que le jeune Dragon Slayer avait pris dans sa jeunesse, bien qu'il le soit toujours, jeune. Taiki s'était réveillé à l'aube dans le but d'aller effectuer son entraînement matinal, mais tout d'abord, il se devait de prendre un petit déjeuner bien complet. Habitant comme la plupart des mages de Fairy Tail, dans le dortoir aménagé à l'étage du château, le garçon était satisfait de ses conditions de vie actuelles, lui qui n'avait jamais eu l'occasion de goûter au luxe, cette simple chambre sobrement décoré était pour lui un véritable petit nid douillet.

Une fois habillé, Taiki descendit les marches du château avant de se retrouver dans le fameux Hall de guilde, peu animé en cette douce matinée. Allant prendre son petit déjeuner, le Dragon Slayer croisa rapidement le chemin de son Master de guilde, le célèbre Maximillien Woodcrow. Réputé pour sa manie à reluquer les demoiselles de la guilde, l'épouvantail animé restait néanmoins respecté par ses membres, conscients de la grande puissance qu'il possédait. Inclinant légèrement la tête en guise de salut, le Maître des fées l'arrêta tout de suite.

- Hihihihihi ne soit pas si formel mon jeune Taiki, tu es bien matinal dis-moi, une journée chargée ?

Se grattant l'arrière de la tête, le mage réfléchit quelques instants à la question. Pourquoi lui posait-on sans cesse cette question ? N'était-ce pas commun pour les adolescents de se lever de bonne heure pour s'entraîner et se dégourdir les membres ? Raiziel lui avait pourtant appris a bien se comporter en société.

- Je comptais aller m'entraîner après manger, puis étudier un peu les quelques livres que j'ai empruntés récemment.
- Bien, bien... Il est rare de nos jours de voir de jeunes garçons aussi consciencieux que toi, tu peux être fier ! Hihihihihi ♫

Maximillien s'en alla alors sur ses mots, sans doute pour aller s'occuper d'un peu d'administration qui passait totalement par dessus la tête de notre jeune héros à la crinière de neige. Taiki, après avoir pris son petit déjeuner comme il fallait, décida d'aller se promener un peu en ville, notamment pour voir s'il n'y avait pas de nouvelles lectures qui l'attendaient dans les commerces du coin. Une fois sortis du château, le Chasseur de Dragons prit le chemin du centre-ville, avec un sentiment désagréable autour de lui. En effet, c'était une sensation qu'il ne ressentait que depuis ce matin, mais les sens aiguisés du Saruwatari ne le trompait pas, le garçon était épié. Des regards étaient posés sur lui, il en avait l'intime conviction. Mais préférant ignorer ce sentiment pour le moment, l'adolescent se contenta de mettre les mains dans ses poches en enfilant la capuche de son pull-over, avant de se diriger nonchalamment vers le centre de Magnolia...

... Désormais persuadé que cette journée ne serait pas comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Mage de Fairy Tail


× Date d'inscription : 02/11/2016
× Sexe : Masculin
× Messages : 24
× Âge du Perso : 16 ans
× Rang du Perso : B
× Puissance Magique : 1150
× Magie(s) : Dragon Slayer de Foudre
× Jewels : 187600
Mage de Fairy Tail

MessageSujet: Re: Une Divine Comédie | Solo.   Sam 5 Nov - 18:06



 
Une Divine Comédie


La ville de Magnolia était drôlement bondée en cette matinée. Taiki reconnut quelques têtes dans le tas, certains de simples habitants à qui il avait déjà parlé, d'autres sûrement des touristes qui passaient pour visiter la célèbre cathédrale où était venu faire un tour à la guilde. Il était vrai que Fairy Tail possédait une renommée à travers tout Fiore, et le Dragon Slayer avait encore bien du mal à se rendre compte de ce que cela représentait.Lui qui n'avais connu le monde que grâce aux nombreux livres qu'il avait eu, savoir qu'il existait des individus dans les contrées voisines qui reconnaissait immédiatement son emblème tatoué sur son dos lui faisait un drôle d'effet. Des quelques missions qu'il avait put effectuer au cours de sa première année dans la guilde, Taiki avait appris du bouche à oreille la réputation relativement triste des fées, mais cela n'enlevait rien à la fierté qu'il éprouvait au quotidien.

Balayant les commerces du centre-ville du regard, le jeune mage cherchait une librairie qu'il n'aurait possiblement pas encore visité, mais à son grand malheur, il semblerait que Magnolia n'avait plus aucun secret pour lui de ce côté là. Poussant un profond soupir de déception, Taiki décida alors de se rendre dans une boutique déjà visitée, en espérant du plus profond de son cœur qu'il reste encore des bouquins qu'il n'avait pas dévoré de long en large. Préférant choisir un lieu assez isolé de la foule, le Dragon Slayer tomba devant une librairie légèrement éloigné du centre ville, accueillant généralement peu de visiteurs. Le gérant du petit commerce littéraire était une vieille femme dure d'oreille qui lisait indéfiniment le même livre, Taiki n'avait jamais su lequel d'ailleurs.

Alors qu'il posait le pied à l'intérieur du bâtiment, Taiki fut accueillit par une douce brise chaleureuse à l'odeur du livre usagé, senteur qui fit sourire le mage des fées. Il n'exagérerait pas, s'il disait que cet endroit était comme une troisième maison, après les Montagnes de Raiziel et la château de Fairy Tail. Parcourant nonchalamment les rayons, toujours les mains rangés dans les poches de son gilet à capuche, Taiki zieutait les quelques titres qui se présentait devant lui, passant rapidement son chemin. Cette drôle de sensation ne l'avait pas quitté depuis qu'il avait quitté la guilde, ce sentiment désagréable d'être suivit. Soudain, un bruit familier le fit sursauter. La sonnette de la porte venait de retentir, quelqu'un venait d'entrer. Curieux, Taiki sortit du rayon dans lequel il était pour y découvrir une... Personne dont le corps était camouflé par une longue cape, surmonté d'une capuche qui lui voilait le visage.

Au vu de son allure et de son apparence physique, enfin de ce qu'on apercevait,, le Dragon Slayer aurait dit qu'il s'agissait d'une femme, mais rien n'était moins sûr. L'individu s'avança à pas lent mais régulier vers le comptoir où la gérante lisait toujours, avant de se mettre à lui parler, presque en murmurant. Etrange, c'était comme si la personne savait que Taiki possédait une ouïe extrêmement fine, assez pour les entendre de là où il était. Haussant un sourcil, le Chasseur soupira de nouveau avant de se remettre à sa recherche bouquins. Il tomba alors sur un roman intitulé : "Mythes & Légendes de Gaïa". Taiki n'avait encore jamais cet ouvrage, soudainement épris d'une excitation nouvelle, le garçon amorça un geste pour attraper l'objet... Mais fut devancé par un geste plus rapide, de l'individu encapuchonné de tout à l'heure. Esquissant un sourire presque moqueur, la personne s'éloigna alors comme si de rien était, laissant Taiki en plan, le bras tendu vers là où se trouvait auparavant le livre.

Fronçant alors les sourcils, la Dragon Slayer s'interposa sur le chemin de l'encapuchonné, la mine sévère.

- Tu le savais, que je voulais ce livre, n'est-ce pas ?

C'est alors que Taiki se rendit compte de quelque chose. L'aura que dégageait l'être en face lui, était d'une nature troublante. C'était comme si, elle exerçait une pression autour de l'adolescent. Avançant alors d'un pas toujours aussi lent vers la bibliothécaire, l'encapuchonné murmura une fois à côté de Taiki, d'une voix bien féminine :

- Vous n'avez pas votre place dans ce monde...

Dépassant alors le garçon, elle alla s'adressa à la vieille dame afin d'emprunter le livre, puis s'en alla de la boutique. Taiki réfléchit un instant sur ce qu'il devait faire désormais. Quelque chose le poussait à ne pas le faire, mais sa curiosité dévorant le poussait instinctivement à s'exécuter...

C'est ainsi qu'il décida de la prendre en filature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une Divine Comédie | Solo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Glee [Comédie]
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» [Débat] Une comédie musicale ?
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Dimension :: Royaume de Fiore :: Magnolia-
Sauter vers: